Instant Critique
Accueil » Actualités » Complot » Qui se cache derrière la manifestation Pro-Trump à Osaka ?
Complot

Qui se cache derrière la manifestation Pro-Trump à Osaka ?

Une vidéo devenue virale sur Twitter, Facebook et YouTube montre une manifestation pro-Trump à Osaka. On y voit plusieurs centaines de manifestants scander « Stop the steal » (ndlr: stop au vol) ou « TRUMP WON » (ndlr: Trump a gagné) en faisant référence aux élections présidentielles américaines. En cherchant les origines de cette vidéo, on peut s’apercevoir que cette manifestation n’est pas un simple sursaut démocratique du peuple japonais.

The Epoch Times

Une marche identique fût organisée la veille à TaiPei (Taiwan) et couverte par le média sino-américain The Epoch Times.

Capture Twitter

Vidéo originale

Concernant la manifestation à Osaka, la couverture par The Epoch Times n’est pas un hasard.


Epoch Times et NTD Japan ont également fait la promotion de l’ événement à Osaka ce week-end, avec des centaines de milliers de vues sur YouTube. La théorie du complot QAnon a également été promue lors du rassemblement.



La page Epoch Times Japan sur YouTube contient également des dizaines de vidéos qui défendent les théories du complot sur l’élection présidentielle. La page Japon de NTD contient des vidéos mettant en vedette le lieutenant-général à la retraite de l’armée de l’air Thomas McInerney, dans l’une desquelles il appelle à la loi martiale ; fait la promotion de la théorie du complot «Hammer» et «Scorecard» (et se vante de la façon dont il en a parlé à Steve Bannon ); discute de l’ allégation démentie concernant la saisie de serveurs de dépouillement en Europe; et spécule que les résultats des élections peuvent faire partie d’un complot de la CIA. McInerney a ouvertement appelé à la loi martiale pour renverser les résultats de l’élection présidentielle lors de ses apparitions sur d’autres plateformes médiatiques de droite.

Source : https://www.mediamatters.org/epoch-times-and-ntd/epoch-times-parent-company-reportedly-behind-pro-trump-stop-steal-event-taipei

- Publicité -

Falun Gong

The Epoch Times a été créé en 2000 et le groupe est intimement lié au mouvement Falun Gong

Logo Falun Gong
Logo Falun Gong

Le journal se décrit lui-même comme le journal que Donald Trump voit comme le plus crédible et le seul auquel il fait confiance. Ben Hurley, un ancien membre du Falun Gong qui a aidé à lancer le journal, explique que la direction éditoriale des articles est dirigée depuis New York.

Source : https://newrepublic.com/article/155076/obscure-newspaper-fueling-far-right-europe

Pour mieux comprendre l’interaction entre Donald Trump, QAnon et The Epoch Times, nous vous conseillons cette excellente enquête de la NBC News : https://www.nbcnews.com/tech/tech-news/trump-qanon-impending-judgment-day-behind-facebook-fueled-rise-epoch-n1044121

Les faux semblants

Bien que la vidéo soit parfaitement authentique, tout porte à croire que la manifestation a été organisée par un petit mouvement minoritaire au Japon proche de QAnon. Ce mouvement partisan ne représente nullement une majorité du peuple Japonais comme le laisse croire les commentaires qui accompagnent la vidéo ou ses extraits.


A lire également :


Instant Critique sur Google News

Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

* En laissant un commentaire, j'autorise le site a conserver mes données conformément à sa politique de confidentialité et la loi en vigueur.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualités, enquêtes, opinions et divertissement

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus