Instant Critique
Accueil » Actualités » Réseaux sociaux » YouTube est-il devenu complaisant face au terrorisme et aux sectes ?
Réseaux sociaux

YouTube est-il devenu complaisant face au terrorisme et aux sectes ?

Publicité

Depuis quelques jours, YouTube cumule des signes de complaisance envers un individu en lui accordant des campagnes publicitaires pour la promotion de sa médecine alternative et en diffusant des images d’incitation au terrorisme.

Bien que la chaîne de Thierry Casasnovas ne soit pas monétisée, YouTube accorde beaucoup trop de largesses à un individu dans le viseur de la justice pour mise en danger d’autrui et maintes fois signalé à la Miviludes.

Le campagne de publicité

Depuis quelques jours, des vidéastes spécialisés dans la vulgarisation scientifique ont vu apparaitre des publicités faisant la promotion de REGENERE, l’entreprise de Thierry Casasnovas.

Une publicité en totale contradiction avec le contenu scientifique proposé par ces vidéastes. Une campagne ciblée vers un public précis et des chaînes précises que YouTube ne semble absolument pas contrôler malgré les différents signalements.

Chaque vidéo de Thierry Casasnovas est accompagnée de métadonnées présente de le code HTML de la page YouTube, voici un extrait :

Capture des méta-données des vidéos de Thierry Casasnovas

On pourra dire ce qu’on veut, la présence de ces mots clef n’est pas anodine. Quiconque entrera ces mots clefs dans les recherches Google ou YouTube sera susceptible de tomber sur ses vidéos. Le rapport avec les chaînes de vulgarisation ? Aucun, et c’est là tout le problème.

Le clin d’œil au terrorisme

Thierry Casasnovas

La vidéo (https://youtu.be/RIGRNuCEOcc?t=147) a été publiée vers midi soit 3h après l’attentat de Nice qui compte déjà 3 morts au moment où ces lignes sont écrites. Ni la satire, ni la caricature, ni la moquerie ne justifie ce type d’allusion. C’est un mépris total des victimes d’attentats.

Les commentaires laissés par ses fidèles aveuglés par l’Aura de leur Gourou préféré sont à la fois inquiétants et infâmes.

Lorsqu’une personne décèdera suite aux conseils médicaux de cet individu, des gens auront des comptes à rendre. YouTube, pour sa complaisance, l’état pour son inaction et l’intéressé. Ils auront été suffisamment avertis.

Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

* En laissant un commentaire, j'autorise le site a conserver mes données conformément à sa politique de confidentialité et la loi en vigueur.

Actualités, enquêtes, opinions et divertissement

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus