Instant Critique
Accueil » Divertissement » HOLD-UP, la comédie fiction de Pierre Barnérias
Divertissement

HOLD-UP, la comédie fiction de Pierre Barnérias

Publicité

Réalisé par Pierre Barnérias, le film HOLD-UP est une comédie de science fiction sur la crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus. Les acteurs, qui jouent leurs propres rôles, collent parfaitement au paysage fictionnel dépeint par le réalisateur. Annoncé tambours battants depuis des mois, le film tient ses promesses de comédie de science-fiction hilarante.

Le casting XXL

Je n’avais pas vu un tel casting d’humoristes depuis celui du Splendid dans les Bronzés font du ski.

Distribution du film HOLD-UP

Ils jouent leurs propres rôles et sont l’élite de la désinformation en France. Une “dream team” qui suscite l’hilarité à chaque prise de parole. C’est drôle même si rien n’est sourcé. On voit bien quelques acteurs agiter frénétiquement quelques feuilles de papier dont le contenu est illisible à l’écran…

Capture d’écran du film HOLD-UP

Le scenario

Le scenario reste très banal. D’un côté les gentils, de l’autre les méchants du gouvernement, Bill Gates, l’OMS, Big Pharma etc… Des antagonistes qui ne paraissent malheureusement pas au casting puisque la parole n’est donnée qu’à l’équipe du Splendid. Sans doute un choix du réalisateur pour ne pas altérer le comique de la situation.

Pierre Barnérias

HOLD-UP est le cinquième film de Pierre Barnérias comme réalisateur. Film pour lequel il n’a pas manqué d’en faire la promotion aux côtés d’Ema Krusi, Jean-Jacques Crèvecoeur, Christian Tal Schaller et Sophie Meulemans dans un LIVE qui lui était consacré.

Publicité
Capture YouTube du LIVE “Info en Question” du 24 septembre 2020

Ses fréquentes apparitions auprès d’adeptes notoires de théories conspirationnistes biaise de facto le docu-fiction-comique qu’il vient de réaliser. Présenter des opinions de comédiens comme une vérité absolue ne fait en revanche pas rire.

Bref, bien que HOLD-UP fasse rire, cela reste un film à ranger dans la catégorie nanard pour les prochains Razzie Awards.

Publicité

Articles similaires

14 commentaires

Avatar
Lebreil 11 novembre 2020 at 12h32

C’est vous le comique 🤣🤣🤣 Restez dans votre carcan mais analysez un peu avant de raconter des idioties comme celles-ci. Vous êtes aussi intéressant à lire que nos médias français. Du vide du creux et de la superficialité. Belle continuation à vous. Et continuez vos articles si intelligents et perfides. Mon dieu 😱🤣🤣🤣

Répondre
Avatar
Sicarius 13 novembre 2020 at 8h27

🤣🤣🤣 je pensais lire la critique du… documentaire ! Mais non !! C’est celle de l’article. Mon dieu 😱🤣🤣🤣

Répondre
Avatar
Gomez 11 novembre 2020 at 12h46

Ce que je trouve moins comique c’est le nombre de personnes qui y croient aveuglément, à cette fiction, faisant le jeu de l’extrême droite

Répondre
Avatar
Lebreil 11 novembre 2020 at 14h12

Extrême droite ? Intéressant. Pensez bien que toutes les personnes qui sont soit disant « complotistes » ont beaucoup plus de coeur et de valeurs que ce système de dictature. Ne sont ni racistes ni homophobes. Extrémistes certes mais ils en ont juste ras le bol qu’on les prenne pour des abrutis. Je ne sais pas qui est plus extrémiste entre vous et moi cher monsieur ! Mais une chose est certaine je suis bien plus libre et ouverte au bien être de l’humanité et de mon prochain que vous. Belle continuation et surtout continuez de regarder les médias meamstream. Ils n’ouvriront jamais votre conscience ni votre coeur.

Répondre
Avatar
🇨🇵Padraig🏍️🐴🌲⛰️ (@Padraig41311678) 11 novembre 2020 at 14h45

vous arrivez à gagner votre vie en faisant un boulot aussi minable? chapeau!

Répondre
Avatar
Gomez 11 novembre 2020 at 15h06

“je suis bien plus….que vous”… “continuez de regarder les médias mainstream”… Pardon, mais vous me connaissez pour être si sûre de vous ?

Répondre
Avatar
Mart' 11 novembre 2020 at 19h55

Quand on parle de bien-être de l’humanité, on évite de défendre des gourous qui conseillent aux gens de ne pas se vacciner… Dehors Lebreil, allez vous aérer, vous êtes en plein pic de sucre avec toutes vos granules homeopathiques.

Répondre
Avatar
DANIELLE DAMBERMONT 12 novembre 2020 at 18h56

Un complot mondialiste, je n’y crois absolument pas. Mais le profit de la situation de beaucoup de politiques et des gros puissants, ça oui, c’est une vraie aubaine pour abuser du pouvoir sur le peuple.

Répondre
Avatar
Gary 12 novembre 2020 at 19h04

Monsieur le petit censeur, votre article ne fait qu’attiser mon envie de visionner ce documentaire, et même de l’acheter pour aider les quelques journalistes d’investigation qu’il reste encore dans ce pays. Vous savez, les citoyens commencent à en avoir marre des Fake médias de la propagande gouvernementale et ce genre de reportage est d’utilité publique. En tous les cas, vous m’avez fait bien rire, vous le petit comique insipide qui décrète qu’un prix Nobel, des médecins, des chercheurs, des épidémiologistes, des chefs de service hospitaliers, des profs d’université, des politiciens, des psychologues, des anthropologues et des citoyens … sont des humoristes! A l’inverse des guignols et des pseudo-experts qui passent sur les plateaux TV, les protagonistes de cet excellent documentaire sont INTEGRES et ne reçoivent pas des pots de vin des entreprises pharmaceutiques.

Répondre
Avatar
BORDENAVE 13 novembre 2020 at 1h01

Et Les propos de Laurent Alexandre c’est ducomplotisme aussi? Ça ne vous a pas fait froid dans le dos cette conférence qu’il a donné devant des élèves de polytechnique ?
Donnez les vraies informations vous les bons chiens de garde.

Répondre
Avatar
suzie 16 novembre 2020 at 16h14

Vous faites référence à une “séquence émotion” de Hold-Up, montrant un extrait d’une conférence donnée à des élèves de Polytechnique. Un médecin, Laurent Alexandre, y évoque “les dieux et les inutiles”.
Il suffit pourtant d’écouter la conférence, diffusée sur Facebook, pour constater que cette phrase a été isolée et détournée de son sens par le réalisateur Pierre Barnérias, pour faire dire à Laurent Alexandre le contraire de ce qu’il développe pendant son intervention.
En effet, c’est un historien, Yuval Harari, qui prône cette théorie selon laquelle les maîtres des technologie seront dans le futur des “dieux”, et le peuple ignorant, “des inutiles”. Laurent Alexandre le cite, précisément pour s’insurger contre cette conception.
Voici ce qu’il dit pendant la suite de la conférence :
“Des dieux et des inutiles”, la vision politique d’Harari est en réalité un cauchemar politique ! et la crise des Gilets Jaunes est salutaire. Elle nous montre à quel vitesse il va falloir agir pour casser ce déterminisme économico-politique et sortir de ce cauchemar (…) Les élites se moquent beaucoup des Gilets Jaunes, ce que je trouve inacceptable. L’égoïsme de classe, l’égoïsme intellectuel qui nous pousserait à accepter ce monde à 2 vitesses, est inacceptable. Le choc technologique actuel fait perdre pied à une partie de plus en plus importante de la société : elle se disqualifie, perd courage, se suicide, son espérance de vie baisse. Nous devons créer une société de solidarité intellectuelle, c’est la première urgence. Votre génération a les clefs du changement”.
En falsifiant les propos du conférencier, Pierre Barnérias utilise un procédé foncièrement malhonnête.
Interrogé par une journaliste de C Politique à ce propos, il a répondu qu’il avait fait le film très rapidement, et “pas eu le temps de tout vérifier”.

Répondre
Avatar
Jacob 13 novembre 2020 at 2h04

En tout cas vous me faites bien rire. Dès qu’on a l’esprit critique on est qualifié de complotistes, mieux encore d’extrémistes ! Alors celui là c’est mon préféré.
La reconversion vers une carrière d’humoriste pourra toujours se faire. La richesse de vos articles n’a d’égale que la qualité des émissions de Yann Barthes et Cyril Hanouna.

Répondre
Avatar
Debaia 17 novembre 2020 at 1h01

Complotisme… Ça change de nazi ou d’islamophobe

Répondre
Avatar
Philippe 17 novembre 2020 at 10h07

Merci pour cette critique très second degré et ces quelques mots plein de bons sens 🙂
Personnellement j’ai commencé à le regarder ce “docu” avant que tout ne s’enflamme sur les réseaux, car comme tout le monde je m’interroge…. et je me suis forgé mon opinion très vite, les 10 premières minutes sont déjà éloquentes de vide… je n’ai cessé de me dire à la fin de chaque interview ou chaque fait “oui, euh… et alors ?…” et alors rien en fait.

On pourrait bien sur critiquer chaque témoignage et analyse (le passage concernant Laurent Alexandre est a lui seul édifiant de mauvaise foi, même dans l’extrait, sorti de son contexte, on comprend très bien la teneur de ses propos !!!!) , essayer de démontrer par a+b les mensonges… mais on le voit bien ici dans les différents commentaires, le “docu” a déjà fait son oeuvre…

Moi je trouve ça infiniment triste, je n’arrive pas a prendre du recul et du second degré. et je ne comprend pas cette haine, ce monde prêt à croire à n’importe quoi, à n’importe qui…
Nous français sommes les premiers à critiquer nos amis américains partisans de Trump… et que faisons nous… pareil : une fascination pour la bêtise et les prédicateurs.
Alors critiques oui soyons le ! Envers les lois liberticides bien sur (la loi sur la sécurité globale pose quand même question), envers les décisions parfois dénuées de sens, contre les régressions sociales… oui, oui et oui, soyons alertes.
Mais pitié pitié… arrêtons d’accorder du crédit à ce type de niaiseries.

Pour ceux qui vont également me tomber dessus et ou m’insulter ou me dire qu’il faut que je me réveille…., s’il vous plait, réécoutez l’extrait concernant laurent Alexandre… valide t’il ou dénonce t’il cette dualité élites/inutiles ?… car cette seule analyse donne le ton sur les objectifs (et le “serieux”) du docu…

Répondre

Laisser un commentaire

* En laissant un commentaire, j'autorise le site a conserver mes données conformément à sa politique de confidentialité et la loi en vigueur.

Actualités, enquêtes, opinions et divertissement

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus